Voyage aux Cyclades – Quelles îles voir ? Que faire ?

361

Les îles grecques de la mer Égée méridionale, autrement appelées Cyclades, doivent bien leur nom à la disposition en forme de cercle qu’elles présentent autour de l’île de Délos. D’une beauté et d’une magnificence sans pareille, ces îles aux paysages variés, et qui présentent les plus belles plages de la Grèce, proposent aussi plusieurs lieux d’intérêt. Un voyage Cyclades vous est fortement recommandé.
Habitées dès le troisième millénaire avant Jésus Christ, ces îles ont subies des influences diverses, puisqu’elles sont passées tour à tour aux mains des romains, des vénitiens puis des turcs, avant de redevenir grecques.

Milos : La plus populaire

Célèbre pour la fameuse “Venus” exposée au musée du Louvres, Milos présente un littoral féérique. Les lieux d’intérêt y sont multiples. Depuis Adamas, le port d’arrivée qui abrite un village d’un millier d’habitants environ, on ne peut pleinement être conscient des merveilles de l’île qui sont pourtant multiples. Il faudrait ainsi en faire le tour par bateau pour en découvrir toute la magnificence : des rivages d’une beauté sauvage, de grandes falaises calcaires plongeant dans des eaux vert émeraude de la mer. Les plages parmi les plus belles de Grèce. Et perché sur les hauteurs, le village de PLAKA, avec une architecture toute Cycladique. POLLONIA et KLIMA vous réservent eux aussi, d’autres surprises.

Folegandros – L’île désertique


Autrefois aride et délaissée des touristes, Folegandros se situe au Sud-Ouest de l’archipel. L’île connaît actuellement un succès tout grandissant, à cause de ses paysages d’une beauté à nulle autre pareille. Et un séjour Cyclades finit par convaincre les plus sceptiques, de l’immensité de sa beauté. Les plages y sont magnifiques, mais difficiles d’accès. L’île s’étend sur 32km2 et possède un des plus beaux villages des Cyclades : Chora, qui est situé sur les hauteurs, et qui est un véritable bijou d’architecture Cycladique. L’église de Panagia, qui surplombe l’île et le village, offre aussi panorama de toute beauté.

Andros – Pour les amoureux de randonnées


Andros est l’une des plus grandes îles des Cyclades après Naxos. Elle est aussi la plus au nord en mer Égée. Andros dispose de nombreuses sources d’eau et peut ainsi disposer d’une végétation abondante, ce qui est une rareté dans les Cyclades. Une autre spécificité de l’île, l’habitat, contrairement aux autres îles, est constitué ici de demeures néoclassiques au toit de tuiles. Arbres fruitiers, cyprès et vigne s’y côtoient allègrement et l’île offre même, pour les amoureux de randonnées, un réseau de sentiers qui permettent de la parcourir très facilement.

Sifnos – Les plus beaux villages

Etonnamment fertile et verdoyante, Sifnos présente de nombreux villages qui rivalisent tous en beauté. L’île est réputée pour sa gastronomie. Elle est fameuse aussi pour sa poterie. L’île possède plusieurs monastères. Les sentiers de randonnées y sont nombreux et permettent de découvrir les merveilleux paysages de l’île. La baie de Kamares, qui abrite aussi le port, bénéficie d’une très belle plage à l’abri de très hautes montagnes. Maisons et hôtels y sont disposés en amphithéâtre au-dessus du débarcadère. Les villages de Apollonia, Artemonas, Kastro et Faros méritent bien aussi le coup d’œil. L’île offre aussi de nombreuses plages et le monastère de Chrissopigi, construit sur un éperon rocheux, reste un lieu à découvrir absolument.

Santorini – Pour les amateurs d’histoire

Santorini est une île à l’histoire mystérieuse qui fascine les visiteurs qui y débarquent. Thira, sa capitale, est une ville dont les constructions sont accrochées le long d’une paroi de deux cent soixante mètres. Ce site offre une vue exceptionnelle. Au nord de l’île, le village d’Ola présente des habitations troglodytiques et de nombreuses chapelles qui dominent la mer. Mais de tous les villages de l’intérieur, Pyrgos reste le plus incroyable. Installé en contrebas de la plus haute montagne de l’île, il a conservé son caractère médieval. Le monastère du prophète Ilias, juste à proximité, présente aussi un intérêt certain.

Les vestiges les plus impressionnâtes de toutes les Cyclades se trouvent à Akrotiri, une ville datant du 6ème siècle avant Jésus Christ, et entièrement recouverte des cendres du volcan qui en ont permis une parfaite conservations.

Anafi – L’île à la beauté sauvage

Dans le circuit Cyclades, l’île d’Anafi est bien la plus éloignée d’Athènes. Elle est située tout au bout de l’archipel. C’est une île à la beauté sauvage qui devrait ravir à souhait les visiteurs en quête de nature, de calme et d’authenticité. Chora est le seul village de l’île, avec de jolies maisons typiquement cycladiques et surplombant la mer.
A partir du port, le littoral sud est accessible par un sentier côtier qui aboutit au monastère de Kalamos. Vous traverserez ainsi des plages et des criques toutes plus calmes les unes que les autres. Partant du monastère, le visiteur a la possibilité de monter vers un sommet qui offre l’une des vues panoramique les plus enchanteresses de l’archipel.

Paros et Naxos – Les plus peuplées

Ces îles font toutes les deux partie des Cyclades centrales. Elles disposent aussi toutes les deux, de très belles plages de sable fin.
Néanmoins, si vous êtes à la recherche de pittoresque, vous serez servi à Paros. L’île est bien celle qui, de toutes les Cyclades, compte le plus d’églises. Et la plus fameuse d’entre elles se trouve à Parikia. C’est aussi une ile plate qui compte plusieurs villages typiques des Cyclades.
Naxos est la plus grande île des Cyclades. Avec plus de 18.000 habitants, elle est aussi la plus peuplée. Ici, monts et vallée alternent, à la différence de Paros qui est toute plate. L’île présente de nombreux centres d’intérêts.
Vous pourrez ainsi y admirer une forteresse vénitienne datant du XIIIème siècle, ainsi que la porte d’Apollon, seul vestige subsistant du temple qui y avait été bâti. De nombreuses églises byzantines et pas mal de vestiges archéologiques subsistent encore aussi dans l’ile.

Mykonos – Le paradis pour faire la fête

Un village étincelant de blancheur, des moulins à vent et des plages paradisiaques font de Mykonos, une star incontestée du tourisme dans les Cyclades. Amateur de calme et de quiétude, mieux vaudrait éviter cette île destinée à faire la fête tout au long de la nuit, et bronzer au soleil dans la journée. Les innombrables ruelles du village, destinées à l’origine à perdre les pirates dans leur labyrinthe, sont devenues un objet d’émerveillement pour le visiteur.
Mykonos vous offre en outre le charme d’un village où l’on peut déambuler dans les rues avec les pélicans qui sont l’emblème de l’île. Ses plus célèbres plages se situent au Sud de l’île, alors que les plus calmes sont à l’est.

Comment se rendre et voyager sur les Iles ?

L’aéroport d’Elefthérios-Venizélos Athènes reste le point de départ pour la plupart des visiteurs qui y atterrissent. A partir de là, ils peuvent prendre une correspondance ou un ferry vers les différentes îles. En été, plusieurs compagnies assurent même des vols directs vers certaines îles dont Santorin, Mykonos, Syros, Páros, Náxos et Milos. Des ferries font aussi route vers toutes les îles habitées de l’archipel des Cyclades, principalement en départ à partir du Pirée.

Carte des Cyclades

Voyage aux Cyclades – Quelles îles voir ? Que faire ?
5 (100%) 2 votes